La Visite du président Aoun à Paris

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_field.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_area::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_area.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_area_text::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_area_text.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_query::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_query.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument.inc on line 0.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 242 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 242 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 242 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 242 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 242 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 242 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 242 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 242 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 242 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 242 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 242 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 242 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
Événement
2017-10
Cet article a été publié dans: 
Numéro 115 - Octobre 2017


 


Après  le chef du gouvernement libanais Saad Hariri qui avait effectué une visite en France,  le 1er septembre 2017, le président de la République Michel Aoun a fait une visite de trois jours à Paris, du 25 au 27 septembre. Accompagné par le ministre des affaires étrangères, Gebran Bassil, le nouvel ambassadeur du Liban à Paris, Rami Adwan, et une importante délégation,  il été reçu par les principales personnalités politiques françaises: le président de la République Emmanuel Macron, le président du Sénat Gérard Larcher (droite), le Premier ministre Édouard Philippe, le ministre des affaires étrangères Jean-Louis Le Drian, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire. La sénatrice Joëlle Garriaud Maylamn nous a précisé que le président Larcher a dit « combien le Liban prouvait que le terrorisme islamiste n'était pas une fatalité, que Chrétiens et Musulmans pouvaient vivre ensemble… et que l'unité nationale et la préservation de la souveraineté étaient des ferments qui protégeaient des conflits. Citant le Général de Gaulle, Gérard Larcher a aussi rappelé combien les liens entre nos deux pays étaient indispensables à la recherche de la paix dans la région ».


Le 26 septembre, une réception a été donne à l’Hôtel de ville de Paris par le maire Anne Hidalgo, en présence de nombreuses personnalités. Le président Aoun a également inauguré avec Emmanuel Macron l’exposition « Chrétiens d’Orient, deux mille ans d’histoire» à l’Institut du monde arabe (IMA). Une réception a également été donnée par l’ambassade du Liban, qui a permis à de nombreux représentants de la communauté libanaise de Paris de venir saluer le chef de l’État.


La question des réfugiés


L’une des principales questions abordées par le président libanais avec ses interlocuteurs français a été l’impact du drame syrien sur le Liban. Le coût cumulé du conflit syrien pour le Liban approche les vingt milliards de dollars et la croissance  économique du pays a considérablement baissé pour n’être que de 1% par an. Auprès de ses divers interlocuteurs, le président Aoun a insisté sur l’urgence de régler la question des réfugiés syriens au Liban, plus d’un million et demi. Sur ce point, Emmanuel Macron, lors de sa rencontre à l’Élysée avec Michel Aoun, a salué le « sens moral remarquable des autorités libanaises » et il a souligné que le Liban porte «  un fardeau trop lourd pour lui ». Le président français a précisé que « c'est dans le cadre de la solution politique trouvée à la crise syrienne que le sujet des réfugiés au Liban peut être utilement et durablement traité » car « l'absence de solution politique crédible en Syrie empêche le retour durable dans leur pays de ces réfugiés, aussi notre volonté est de pouvoir travailler activement avec vous, avec les Nations unies, sur cette question liée à la stabilité régionale »


Emmanuel Macron et Michel Aoun se sont trouvés d’accord pour s’inquiéter de la tension dans la région. Pour le président français une tension croissante est en train de  naître sur le sujet du Hezbollah pro-iranien et, dans ce contexte, Paris fera tout pour éviter l'embrasement entre Israël et le Liban sur cette question.


Le soutien de Paris


Lors de sa rencontre avec le président Aoun, le président français, qui a annoncé qu’il effectuera une visite au Liban en 2018, a répété que la France est attachée à la  souveraineté du Liban et au respect de son intégrité, de sa sécurité, et de son unité.   Il a réaffirmé que  « la stabilité et la souveraineté du Liban constituent un enjeu majeur pour l'ensemble du Moyen-Orient »


La visite de Michel Aoun a été  l'occasion pour la France d'apporter son soutien notamment aux institutions politiques du pays et au rétablissement de l’État de droit, d’une part, et aux efforts du gouvernement libanais remettre l'économie libanaise sur les rails. La France va continuer sa  coopération de défense avec  le Liban en accroissant son soutien direct aux forces armées libanaises. Emmanuel Macron a précisé que « La France souhaite travailler à une échelle plus grande en mobilisant l'ensemble de nos partenaires autour d'une conférence de soutien à l'armée libanaise … Cette conférence est importante et les premiers contacts ont été pris à cet effet ».  Paris a également confirmé l’engagement pris,  lors de la venue à Paris du Premier ministre Saad Hariri, d'organiser une nouvelle conférence des investisseurs, dans l'esprit des conférences des donateurs Paris I, II, III.


Mais derrière ces bonnes paroles et ces réels efforts, l’inquiétude qui prévaut à Paris est de constater  que l’État libanais est incapable de se libérer de l’influence exorbitante de certaine faction militaro-politique et, du coup, le pays du Cèdre pourrait bien être entrainé dans une nouvelle guerre entre le hezbollah et Israël. C’est sans doute à cette menace que pensait le président Macron lorsqu’il déclarait à son hôte que « l'objectif de la France est de parer aux menaces qui pourraient venir compromettre la paix en œuvrant et en renforçant les capacités de l'armée libanaise afin que le gouvernement soit pleinement en mesure d'étendre son autorité sur l'ensemble de son territoire ». Pour le président français une tension croissante est en train de  naître sur le sujet du Hezbollah pro-iranien et, dans ce contexte, Paris fera tout pour éviter l'embrasement entre Israël et le Liban sur cette question.





Post new comment