Maroc: une économie résiliente

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_field.inc on line 1147.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 165.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 165.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 165.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 587.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 587.
  • strict warning: Declaration of views_handler_area::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_area.inc on line 81.
  • strict warning: Declaration of views_handler_area_text::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_area_text.inc on line 121.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_query::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_query.inc on line 169.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 136.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument.inc on line 917.
  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument.inc on line 917.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 66 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 66 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 66 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 66 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 66 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 66 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 66 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 66 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 66 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 66 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 66 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 66 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 66 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 66 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
Analyse Economique
2012-11
Cet article a été publié dans: 
Numéro 57 - Novembre 2012

 

L’exception marocaine ne fait pas que des heureux. Les qualificatifs négatifs (« hiver marocain », « crise grave », etc.) ne manquent pas à certains pour dramatiser la situation économique d’un pays, que d’autres considèrent au contraire épargnée par les agitations d’une grande partie du monde arabe.

 

Qu’en est-il vraiment ? On ne peut certes pas nier qu’un certain nombre de problèmes demeurent, en particulier dans le domaine de l’habitat, dans celui de la protection sociale et de l’accès à la santé. De même, le chômage des jeunes, diplômés ou non, demeure préoccupant avec un taux compris entre 28 et 30%. Pour autant, il ne faudrait pas oublier les progrès accomplis au cours de la période 2000-2012 et rappeler que le Royaume a eu à subir les incidences du « printemps arabe » et aussi celles de la crise mondiale et plus particulièrement celle de l’Europe, partenaire privilégié du pays.

 

Aussi, si jugement il y a, il doit être porté à partir de l’analyse comparative et sociologique. Ainsi, faudra-t-il comparer ces 28 -30%  de jeunes chômeurs avec les 45% de l’Algérie et les 25% de la France. De même, on n’aurait garde d’oublier que le Maroc a fait sa révolution démographique très tardivement, à la différence de la Tunisie par exemple. 

Les indicateurs économiques analysés

L’afflux des demandeurs d’emploi de 15 à 25 ans est aussi la conséquence, d’un taux de natalité particulièrement élevé, il y a 18 ou 25 ans, ce qui ne sera pas le cas dans 18 ou 25 ans. Autre explication, une féminisation récente du marché du travail, que l’on doit saluer, mais qui a compliqué les choses, le pays ayant dû en même temps répondre à ces deux défis. 

Enfin, les résultats préoccupants concernant le chômage des jeunes ne doivent, en aucune façon, faire oublier ceux concernant la population totale, toutes tranches d’âge confondues. Avec moins de 9%, le résultat 2011/2012 est plus qu’honorable, meilleur par exemple que celui obtenu en 2012 en France (10% et plus).

 

Autre indicateur concerné, celui de l’inflation. Sur la période 1999-2011, le taux moyen d’inflation a été de 1,88% par an. Certes, en 2012, ce taux devrait remonter, mais ne devrait pas dépasser le seuil des 3%. Cette reprise n’a donc rien de particulièrement inquiétant lorsqu’on sait qu’elle trouve son origine, pour l’essentiel, dans l’augmentation générale du prix des matières premières et énergétiques importées par le pays, et dans la revalorisation des salaires des fonctionnaires qui a eu lieu fin 2011 début 2012.

 

Dernier indicateur, le plus souvent pointé du doigt, celui du déficit budgétaire, dont le déficit a sérieusement augmenté en 2011, franchissant le seuil de 5% (5,5%), et a continué à augmenter en 2012, atteignant 7% au plus haut aujourd’hui. Pour autant, ce déficit devrait être ramené, fin 2012, à 5%. Mais là encore on en connaît l’origine : augmentation des salaires des fonctionnaires et dépenses de la caisse de compensation pour subventionner les prix des produits alimentaires et des carburants (50 milliards de DH, près de 5  mds $).

S’il y a dégradation de la situation, on est loin du chaos économique promis par certains. 

 

Et, surtout, les raisons d’espérer des jours meilleurs sont là, sont bien là, et font de l’économie marocaine une économie résiliente, c’est-à-dire capable de résister et de surmonter les perturbations économiques. Ainsi de 1999 à 2008, le taux de croissance de l’économie marocaine a évolué de façon très cyclique, avec des taux minima en 1999 (0,8%), en 2005 (1,7%), en 2007 (2,7%), et des pics en 2001 (6,5%), en 2003 (5,5%), en 2006 (7,8%) et en 2008 (5,8%).

Mais cette résilience ne saurait s’identifier à une ressource naturelle, à un don du ciel, étant la conséquence de décisions prises en amont par le Roi et son exécutif. Résilience donc organisée, qui a nécessité une volonté politique, des moyens financiers, des arbitrages. Ainsi, dans le domaine agricole, les résultats obtenus sont le fruit de la politique des barrages initiée par le roi Hassan II, nécessitant de lourds investissements, comme l’a été également l’effort soutenu dans le domaine de l’irrigation, sous l’autorité cette fois de Mohamed VI. Et si les effets en sont garantis, ils demandent parfois du temps.

De même, dans le domaine industriel cette fois, la construction de la mégapole Tanger / Tetouan commence dès 2002-2003. Elle va nécessiter des investissements considérables, plusieurs centaines de milliards de dirhams. Mais aujourd’hui cette mégapole accueille les grands groupes internationaux comme Renault (France) et Bombardier (Québec). Sans ces réalisations, le Maroc aurait connu beaucoup plus vite la crise, sans espoir de résilience.

Le Maroc de demain, c’est aussi un futur pays exportateur d’énergie verte à partir de l’énergie d’origine éolienne, de l’énergie d’origine solaire et de l’hydraulique  (construction de deux centrales de nouvelle génération, d’une puissance de 550 MW). En ce qui concerne l’éolien et le solaire, la décision de les privilégier remonte à 2007, et dès 2008 le Roi Mohamed VI décide d’y investir 10 milliards d’euros (13 mds $). Cette politique porte déjà ses fruits, puisque la facture énergétique est tombée en 2010 à moins de 5 milliards d’euros, contre  près 7 milliards en 2009. Mieux encore, ces choix stratégiques devraient d’ici 2020 faire du Maroc un pays exportateur d’énergie propre, à destination principalement de l’Espagne et de la France.

Enfin, le Maroc de toujours c’est aussi un Maroc tourné vers l’extérieur, à la recherche de nouveaux investisseurs. 

Outre, le partenariat avec la France et les pays européens,  on rappellera l’entente entre Rabat et les capitales des six pays membres du Conseil de Coopération du Golfe (CCG), avec la signature en 2011 d’un partenariat prévoyant le financement de projets de développement à hauteur de cinq milliards de dollars répartis sur cinq ans.

 

Même si certains indicateurs macro-économiques sont donc revus à la baisse, en 2012/2013, pour autant cela ne change rien à la dynamique d’un mouvement qui est celui d’un Maroc en marche. L’exception marocaine c’est aussi l’émergence de son économie et sa résilience qui résultent de choix stratégiques et des mesures qui les accompagnent. Cela peut prendre du temps, mais cela ne cassera la dynamique d’un mouvement qui a fait ses preuves sur la période 1999-2011.