Marseille, capitale de la culture européenne

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_field.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_area::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_area.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_area_text::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_area_text.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_query::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_query.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument.inc on line 0.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 86 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 86 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 86 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 86 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 86 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 86 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 86 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 86 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 86 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 86 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
Marseille, capitale de la culture européenne
Jean-Claude Gaudin, maire de marseille et Bilal Hamad, maire de Beyrouth
2013-02
Cet article a été publié dans: 
Numéro 60 - Février 2013

 

Appels de cornes de brume, grandes clameurs, magnifiques illuminations en blanc et bleu de Notre-Dame de la Garde, « la Bonne mère » symbole de la ville de Marseille, un  beau ballet de jets d’eau colorés,  le vieux port rénové, fraîchement dallé, c’est dans ce contexte que  plus  quatre cent mille personnes ont ovationné, le samedi 12 janvier, le lancement  de Marseille-Provence Capitale de la culture européenne pour l’année 2013.

Tout au long de l’année 2013, des parades, des chasses aux trésors, des expositions et des feux d'artifices vont donner un aspect de fête à Marseille, mais aussi une centaine de communes alentour dont Aix-en-Provence, Arles , Aubagne qui ont d’ores et déjà ouvert  leurs portes à de multiples activités culturelles. 

Méditerranées 

Face à l’horizon, un  imposant  hangar du port maritime de Marseille  nous fait  rêver en regardant  les ferries accoster ou manœuvrer pour prendre le large. Cette invitation au voyage se concrétise avec  l’exposition inaugurale de l’année Capitale européenne de la culture qu’il héberge.  Intitulée « Méditerranées », cette exposition invite à une flânerie dans le passé et le présent.  La grandeur des villes antiques de la Méditerranée, les « cités d’hier », fait face à leur présent grâce à des images et des vidéos mettant en scène « les hommes d’aujourd’hui ».

Un libre enchaînement historique admirablement conçu  par Yolande Bacot dans un décor où l’architecte Raymond Sarti a utilisé des conteneurs aménagés pour cette occasion. Pour Sarti « Méditerranées »  est une exposition-fiction au sens où passé et présent se mêlent, où l’Histoire de la Méditerranée côtoie son actualité la plus brûlante ». Les liens et les étapes historiques font naviguer au fil du temps : voici les Phéniciens de Tyr et de Carthage,  la Grèce antique,  Soliman le Magnifique pour arriver aux grandes compagnies maritimes,  qui ont fait la gloire de Marseille au XIX e  siècle. 

Il est à regretter que l’exposition, qui résume à elle seule toute la finalité du choix de Marseille comme capitale de la culture européenne, et pour des raisons techniques (absence de climatisation), ne dure que cinq mois. 

 L’exposition « Ici et Ailleurs »

L’autre grande actualité culturelle a lieu à La Friche La Belle de Mai, et sa tour panoramique. Ce très grand espace public de cinq hectares  propose toute l’année 2013 une programmation assez exceptionnelle dans tous les domaines artistiques.

L’exposition «  Ici et Ailleurs » est consacré à l’art contemporain, elle rassemble une vingtaine d’artistes  des deux rives de la Méditerranée. Elle  permet une véritable rencontre entre diverses cultures et constitue un témoignage sur la notion et le vécu d’une  « identité » : ancienne ou récente, simple ou multiple. L’expérience de chacun, sa diversité, son émigration et  son exil, est mise en valeur grâce à  trente-huit créations dont douze se présentent sous forme de vidéo.

Les  œuvres  artistiques qui s’échelonnent  sur trois étages, sont déclinées en trois thèmes différents : le voyage, le déplacement, l’exil. Selon  Juliette Laffon commissaire de l’exposition : « C’est une installation vidéo qui ouvre l’exposition, parce qu’elle est emblématique de cette exposition. Une vidéo du Marocain Mounir Fatmi, sur trois écrans qui s’inspire du voyage d’exil de Claude Lévi-Strauss ».  En effet, à travers cette vidéo l’artiste fait un parallèle entre les difficultés rencontrées par Lévi-Strauss lors de son exil de Marseille à New-York en passant par Casablanca, et son douloureux départ de Tanger pour Rome où il a terminé ses études. 

 Annette Messager expose « Mer échevelée », une métaphore de la vie et de la traversée aventureuse, représentée par un voile noir recouvert de cheveux bouge sous l’action de ventilateurs créant des vagues où de petits bateaux s’aventurent. Les douze portraits, presque toujours de dos, du célèbre artiste et photographe égyptien Youssef Nabil, rappellent son itinérance à travers le monde et incite à un regard superposé : voir les paysages à travers son propre regard. Une très grande figure de l’art d’aujourd’hui, Mona Hatoum, artiste d’origine palestinienne vivant à Londres, évoque l’enfermement et l’isolement à travers  des Cellules en fer dans lesquelles des cœurs en verre soufflé sont prisonniers. L’artiste joue ici  sur le double sens du mot « cellules » qui renvoie à la fois à la prison et à un organe humain. 

Présence libanaise

Le Liban est bien représenté. Malgré son grand âge, la célèbre poétesse, écrivain et artiste Etel Adnan était présente sur les lieux pour exprimer sa vision du monde à travers une série de peintures et de textes de poèmes d’auteurs arabes célèbres, des dessins réalisés sur du papier japonais qui se déploient en accordéon. 

Le Tapis  que proposent Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, est un bel hommage rendu à la communauté  arménienne du Liban.  Tissé en Arménie à leur demande,  ce tapis mesure 6m sur 4 et reproduit le dessin d’une fusée représentée sur un timbre édité en 1964 à l’occasion de la fête de l’Indépendance pour célébrer la Lebanese Rocket Society. Intitulée « Cedar IV » cette fusée fut le fruit de recherches menées par des étudiants de l’université arménienne Haigazian, sous la direction de Manoug Manougian. A l’époque où Russes et Américains se disputaient la conquête de l’espace, neuf modèles de fusées furent conçus en 1960 par la Lebanese Rocket Society. Faute d’encouragement, ce programme spatial imaginé par les descendants d’Arméniens qui avaient trouvé refuge au Liban après les génocides, fut abandonné en 1964.  Joana et Khalil ont voulu rappeler à travers  cet épisode les grands projets de la nation arabe. Khalil Joreige précise à ce sujet que : « Cette exposition fait partie d’un vaste  projet retraçant  l’histoire de Lebanese Rocket Society qui comprend un film qui sortira en France le 28 mars 2013, dans lequel nous racontons une histoire libanaise totalement occultée et oubliée ». Une histoire à suivre…

Et « l’histoire au présent et  le monde en question » nous attend au second étage où parmi les artistes invités pour s’exprimer sur les réalités sociales politiques et environnementales du monde d’aujourd’hui, Ziad Antar, le vidéaste de Saïda,  a choisi d’exposer une série de photographies en noir et blanc intitulée « Portrait d’un territoire ». A  travers cette série, et ses différents voyages aux Emirats Arabes Unis, Ziad exprime la transformation des paysages de ce pays. Un lieu étonnant où l’espace réel accorde plus d’importance au  lien existant entre le ciel et la terre  et dans lequel la présence humaine semble totalement secondaire. 

Pour créer la transition entre le passé et notre présent, le thème de la « mémoire et la transition » s’imposait. IL est notamment illustré par des   œuvres de Taysir Batniji, d’Akram Zaatari ; Zineb Sédira ….

Méditation sur notre temps

Toutes ces expressions étalées avec beaucoup d’art ne laissent pas indifférents, elles sont une véritable invitation à la réflexion voire la méditation sur notre temps. 

A peine sortis de cette immersion,  le « Panorama » offre une sorte de synthèse des thèmes déjà exposés et traités. Après avoir admiré la magnifique vue que nous offre cette terrasse sur les toits de Marseille, celle d’une énorme ceinture de  chasteté nous surprend. L’artiste égyptienne  Lara Baladi amusée du regard intrigué des visiteurs  explique : «  J’ai appelé cette création « la liberté viendra » c’est ma manière de critiquer la censure et de dénoncer la condition de la femme en Egypte qui s’est dégradée depuis le 25 janvier 2011 »

D’autres expressions du désarroi  de notre temps sont représentées par les peintures de Djamel Tatah avec des silhouettes aux contours stylisées ou le grand Tube digestif de Gilles Barbier ou encore la série de photographie de Mona Karray clichés pris après la révolution en Tunisie et intitulée « Série noire ». 

Par ailleurs deux  grandes expositions ont ouvert ce jour-là leur porte au public : le trésor des Marseillais et l’exposition  intitulée « Cadavre exquis » à Aix en Provence qui a pris des allures de fête pour l’occasion. Sans oublier les nombreux spectacles et animations. Le deuxième temps fort de cette année Capitale culturelle aura lieu au mois de juin lorsque plusieurs musées seront prêts à accueillir les visiteurs. On peut citer le fameux  MuCEM situé non loin du vieux port et dont l’architecture extérieure, particulièrement réussie, attire d’ores et déjà les curieux. 

Marseille ville d’ouverture

Proclamée en 2008 capitale culturelle,  le projet « Marseille-Provence 2013 » a bénéficié de 600 millions d'euros  pour transformer l’image de  la ville et celle de la  région. Pendant cinq ans la cité phocéenne a pris  l’apparence d’un énorme chantier pour préparer et  rénover  ses infrastructures dans le but d’accueillir, tout au long de l’année 2013, des centaines d'événements de manifestations culturelles et des expositions artistiques. Ainsi, avec ces investissements Marseille, ville touristique, espère accueillir 30% de visiteurs en plus.

Marseille se place résolument sous le signe de l’ouverture.  Alain Arnaudet, directeur de l'îlot 3  consacré à la création artistique culturelle, affirme : « Nous avons de nombreux projets de partenariat avec l’autre rive de la Méditerranée. Nous portons un projet de théâtre arabe par exemple qui associe l’Etat palestinien, le Liban et la Tunisie. Nous avons des projets de coopération avec l’Afrique. Donc les projets ici ne manquent pas. On voyage beaucoup, on fait beaucoup voyager les artistes d’un côté à l’autre de la Méditerranée. Au-delà de cela, on a l’ambition d’être encore plus fortement un lieu de dialogue entre les rives de la Méditerranée et les autres espaces ».

Lors de l’inauguration du Pavillon M, centre névralgique de la manifestation où l’on trouve toutes les informations nécessaires pour profiter des événements, Jean-Claude Gaudin maire de la ville, a également rappelé l’esprit d’ouverture qui prédomine chez les Marseillais et il a souligné  les bonnes relations que sa ville maintien avec le monde notamment les pays du Maghreb et le Liban. Il a rappelé que le maire de Marrakech, au Maroc,  Madame Fatima Zahra Mansouri a été l’invitée des festivités de Marseille à l’occasion des célébrations du 14 juillet en 2010 et que le maire de Beyrouth, Bilal Hamad a été invité en mars 2012. Jean-Claude Gaudin a conclu  «  Marseille est une ville qui a besoin de se raconter et qui aime recevoir ».