Obama et les chantiers économiques du second mandat

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_field.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_area::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_area.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_area_text::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_area_text.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_query::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_query.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument.inc on line 0.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 73 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 73 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 73 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 73 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 73 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 73 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 73 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 73 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 73 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 73 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 73 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 73 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
Analyse Economique
2012-12
Cet article a été publié dans: 
Numéro 58 - Décembre 2012

Lorsque Barack Obama est élu, pour la première fois en 2008, la faillite de LEHMAN Brothers l’a précédée de quelques semaines. Et entre son élection et son investiture, le futur Président va suivre de près et va être associé aux efforts de l’administration Bush pour tenter de répondre à la crise. Ainsi il va apporter son soutien au très contesté TARP (Troubled Asset Relief Program), permettant de débloquer 700 milliards de dollars pour venir en aide aux entreprises américaines en difficultés, institutions financières comprises. Outre la crise financière, Barack Obama trouve également une bulle immobilière en plein éclatement, ainsi qu’un taux de chômage qui commence son accession vers les sommets. Ces derniers seront atteints en 2009 (10%), avec un taux record depuis 1983.

Pour combattre la spéculation financière, la loi Dodd Frank, approuvée en juin 2011, va créer trois nouvelles agences de notation, et parmi elles le  desk of Consumer Financial Protection obligeant les banques à mieux informer ses clients qui souscrivent à un crédit. Cependant, la règle Volcker qui avait pour objet de limiter les investissements spéculatifs réalisés par les banques avec leurs fonds propres, sera l’objet d’une âpre bataille livrée par les grandes banques. Et beaucoup vont accuser, l’administration Obama d’avoir fini par céder, pour partie, en assouplissant la règle initiale. Et n’oublions pas que la version finale de la règle détaillée et son application n’interviendront pas avant 2014. Pour autant, quatre ans après la crise, les six premières grandes banques américaines ont retrouvé leur niveau de bénéfice d’avant la crise. Ce qui n’est pas le cas pour des millions d’américains, toujours en grande difficulté.

Face à la crise immobilière, aggravée encore par la hausse du chômage, l’administration met en place le Making Home Affordable Program , en 2009. Cela doit permettre de renégocier les emprunts immobiliers, à la baisse, en échange d’une compensation partielle de l’Etat. Pour autant, seul un quart des foyers potentiellement concernés vont pouvoir en bénéficier. Ce qui fera dire au Président que son gouvernement n’avait pas fait assez pour aider les propriétaires en difficulté (déclaration de 2011).

Pour tenter d’enrayer l’hémorragie du chômage, Barack Obama va signer, dès février 2009, The American Recovery and Reinvestment Act lui permettant d’injecter 780 milliards de dollars dans l’économie du pays. Cette aide vient s’ajouter aux prêts consentis à l’industrie automobile par l’administration Bush. Dans un premier temps, le pari semble perdu car le taux de chômage ne cesse de monter jusqu’en octobre 2009. Par contre, depuis cette date il diminue régulièrement et doucement pour s’établir aujourd’hui aux alentours de 8%.

Aussi malgré un congrès contrôlé par les républicains, l’action de Barack Obama a permis des avancées certaines, même si le bilan général reste en retrait par rapport aux promesses électorales. Il est également notable que le nombre de citoyens des Etats-Unis en dessous du seuil de pauvreté a augmenté de plus de 600 000 pour s’approcher de 50 millions de personnes !. Par ailleurs, les mesures sociales ont eu des incidences budgétaires se traduisant par une hausse de l’endettement de l’Etat, avec un solde budgétaire déficitaire de 7% ramené au PIB américain et une dette publique voisine de 100% du même PIB. Aussi les quatre années du second mandat d’Obama devraient être l’occasion de mener à bien d’importants chantiers, rendus possibles par une grande réforme fiscale.

Le premier de ces chantiers est d’ordre budgétaire. Le plafond de la colossale dette américaine, fixé actuellement à 16 394 de dollars, devrait être atteint à la fin de l’année. Ce qui entraînerait d’importantes baisses des dépenses publiques, et cela de façon automatique, ainsi qu’une hausse des impôts de 600 milliards. C’est pourquoi, selon nous, Républicains et Démocrates sont condamnés à s’entendre. Cela ne sera pas simple et pourrait intervenir au début de l’année 2013.

Ce n’est que parvenu à cet accord que l’administration Obama pourra alors mettre en place sa grande réforme fiscale. Elle devrait reposer sur une augmentation de la taxation des hauts revenus, reprenant à son compte la « Règle Buffet », du nom du célèbre investisseur Warren Buffet, prévoyant de taxer à 30% les contribuables américains gagnant plus d’un million d’euros. Par contre, l’administration Obama prévoit en même temps d’abaisser, de 35% à 28%, le taux d’imposition touchant les PME du pays. Enfin, il est prévu d’augmenter l’impôt sur les plus-values.

Dans le domaine de l’emploi, le Président réélu assure qu’il va créer un million d’emploi dans le secteur manufacturier, d’ici 2016. Et pour cela, il entend mettre à l’honneur le label « Made in USA », incitant les entreprises à localiser la production aux Etats-Unis. Un crédit d’impôt de 20% est prévu, à cet effet, sur les dépenses engagées par les entreprises qui accepteraient de relocaliser leurs sites de production.

Pour ce qui est de l’énergie et du domaine énergétique, l’accent devrait être mis sur les énergies renouvelables et sur les gaz de schiste. L’objectif est de divisé par 2 les importations énergétiques, d’ici 2020.

Enfin, dans le domaine de la santé, qui était un programme phare du précédent mandat, on devrait continuer sur la lancée du programme Obamacare  de 2010, réformant l’assurance santé. L’objectif de l’administration est de fournir une assurance santé à 32 millions d’américains qui en sont, encore aujourd’hui, dépourvus pour les raisons suivantes : clients trop âgés refusés par les compagnies d’assurances, clients déjà malades, clients aux revenus trop faibles. Rappelons également, qu’à partir de 2014, tous les contribuables américains devront souscrire à une assurance maladie.

Pour réussir, malgré un sénat hostile, le Président peut compter tout d’abord sur le fait que dégagé de toute hypothèse de réélection dans 4 ans, il a désormais la légitimité pour le réaliser, sans souci de clientélisme. Il sait aussi pouvoir compter sur la banque centrale du pays, pour prendre en charge si nécessaire de la dette publique, et émettre en contrepartie de la liquidité. Etre autonome dans ses choix, c’est aussi une force et c’est la voie choisie Outre-Atlantique, et ce quel que soit le candidat élu ou réélu.