Pourquoi la frénésie pour l’or ?

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /var/www/html/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /var/www/html/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_field.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /var/www/html/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /var/www/html/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /var/www/html/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /var/www/html/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /var/www/html/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_area::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /var/www/html/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_area.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_area_text::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /var/www/html/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_area_text.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_query::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit($form, &$form_state) in /var/www/html/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_query.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /var/www/html/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /var/www/html/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /var/www/html/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /var/www/html/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument.inc on line 0.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /var/www/html/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 281 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 281 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /var/www/html/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 281 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 281 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /var/www/html/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 281 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 281 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /var/www/html/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 281 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 281 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /var/www/html/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
Analyse
2019-03
Cet article a été publié dans: 
Numéro 125 - Mars 2019

Le Conseil mondial de l’or (CMO) a annoncé récemment que la demande avait atteint, en 2018, son plus haut niveau en cinquante ans. Une tendance qui dope la demande mondiale sur fond de risques politiques et économiques. La frénésie continue pour l’or atteint des records. Depuis une dizaine d’années, les banques centrales ont progressivement accru leur détention d’or. Ce mouvement s’est encore confirmé, l’année dernière, sur fond de risques politiques et économiques. Il a même atteint son plus haut niveau depuis la fin des accords de Bretton Woods, il y a près de cinquante ans, qui rattachaient le cours des monnaies aux réserves d’or des banques centrales. 

Cette propension s’explique par le fait que l’or constitue une source de diversification pour les pays dont les balances en devises sont largement excédentaires, et qui craignent une dépréciation des devises de réserve en raison des politiques monétaires agressives. Les principaux acheteurs sont donc les pays émergents, qui recyclent ainsi une partie de leurs réserves de change. La Russie, notamment, a porté l’or à 17% de ses réserves contre à peine 3% en 2008 ! 
Et le mouvement se poursuit. Entre début 2017 et fin juillet 2018, la plupart des achats ont été effectués par les banques centrales de Russie (383 tonnes), de Turquie (126 tonnes) et du Kazakhstan (68 tonnes) pour se détacher du dollar mais aussi par les institutions des banques de Hongrie, de Pologne ou d’Irak. L’or, comme gage d’indépendance, outil de diversification et alternative crédible au dollar, ne présente aucun risque de contrepartie. La Chine a aussi été un gros acheteur d’or, ces dernières années. Même si elle n’a fait part d’aucun nouvel achat depuis début 2017, elle a, par le passé, régulièrement acquis de l’or sans en informer les autorités, se contentant de régulariser sa situation à l’occasion. Ce fut le cas, par exemple, début 2015, lorsqu’elle elle annonça avoir acquis 600 tonnes d’or sur les 6 années précédentes, faisant passer ses stocks d’or de 1 054 tonnes à un peu plus de 1 658 tonnes d’un seul coup.
Les banques centrales continuent aussi à trouver un intérêt majeur à l’or pour diverses raisons. Il conjugue liquidité et sécurité de la propriété. Il n’est la dette de personne dans un monde extrêmement endetté. Universellement accepté et réserve de valeur sur la durée - il constitue un rempart historique face à l’inflation -, il reste solide en période de tensions économiques et constitue une source de diversification unique pour les pays. C’est pourquoi, les achats d’or par les banques centrales permettent de réduire leur traditionnelle lourde exposition au dollar, pour leurs réserves de change. Et les autres devises alternatives font l’objet d’incertitudes, entre l’euro qui doit composer avec d’importants aléas politiques et économiques et la livre Sterling qui est chahutée par le manque de visibilité sur le Brexit. Quant au yuan renminbi, il souffre encore d’importantes restrictions de Pékin. Ainsi, l’or est une devise alternative plus fiable que le dollar, l’euro, le yen…,
A la recherche d’une valeur refuge
Avec des marchés actions en pleine ascension depuis un an, les investisseurs ont eu tendance à délaisser l’or, d’autant que les craintes de durcissement des politiques monétaires ont pesé sur le cours de l’once. En revanche, hors marchés financiers, les investisseurs particuliers, qui achètent des pièces ou des lingots, ont des raisons diverses selon les pays pour rechercher une valeur refuge compte tenu de l’incertitude géopolitique internationale. Un cas extrême de marché sous stress serait l’Iran où la demande de ce type d’or a fortement grimpé - plus de 200% - entre le quatrième trimestre 2017 et le quatrième trimestre 2018, pour s’établir à environ 16 tonnes. Au Royaume-Uni, les incertitudes entourant le Brexit ont fait croître la demande de 36% à plus de 3 tonnes au quatrième trimestre. Des montants importants mais qui ne pèsent pas lourd en comparaison des 70 tonnes achetées en Chine (+ 3%) alors que l’incertitude sur l’économie secouait le premier acheteur mondial !
Vers une dépression ?
La frénésie acheteuse des banques centrales sur l’or peut légitimement susciter l’inquiétude. En effet, comme tout investisseur, les banques centrales achètent de l’or quand elles commencent à se méfier des autres classes d’actifs (obligations...) et, plus généralement, du système financier. Elle traduit des tensions croissantes (risques géopolitiques, surendettement des États, montée de l’inflation...) et un mouvement de défiance. D’ailleurs, cette année, l’accélération des achats d’or des banques centrales a coïncidé avec le net regain de stress observé sur l’Italie, dont la situation financière inquiète de plus en plus. Décidément, les investisseurs en actifs risqués (actions…) seraient bien inspirés de rester sur leurs gardes…





Post new comment