Un plan Marshall pour la rive sud de la Méditerranée

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_field.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_area::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_area.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_area_text::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_area_text.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_query::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_query.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument.inc on line 0.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 27 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 27 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
Analyse
2011-05
(Extrait d’une conférence prononcée le 22 avril à l’Ecole supérieure de commerce et de marketing, ISTEC, de Paris )

Il est clair que les crises qui se multiplient dans les pays du sud de la Méditerranée, depuis la révolte tunisienne, ne sont pas sans conséquence sur les voisins immédiats que sont les pays européens. Et ces conséquences ne doivent pas être appréciées du seul point de vue de l’exode de ceux qui tentent de profiter de la situation pour venir vers ce qu’ils considèrent comme le paradis : l’Europe. Il s’agit désormais d’imaginer une nouvelle relation nord-sud, plus à la hauteur des enjeux qu’elle ne l’a été dans le passé.
Une relation nord-sud qui n’a pas été à la hauteur des enjeux.
La question des relations entre les deux rives de la Méditerranée est aussi vieille que le monde. De tout temps, les civilisations qui se sont développées dans cet espace, se sont rencontrées, confrontées, associées. Avec une construction européenne qui affichait l’objectif de peser davantage sur la scène internationale, on pouvait penser que les Européens allaient avoir une vaste politique vers leur sud immédiat, qui est leur partenaire naturel.
On est hélas resté dans le domaine des velléités. Depuis le début des années 1970, les tentatives de créer des liens de part et d’autre du lac méditerranéen n’ont pas manqué : le Dialogue euro-arabe, de 1973 à 1990 ; le Dialogue 5+5, lancé en 1990 ; le Processus de Barcelone et la Politique européenne de voisinage. Mais, sous l’influence de l’Allemagne, les pays de l’union européenne se sont surtout intéressés à l’Europe de l’Est. Ils ne se sont pas vraiment investis au sud de la Méditerranée. Ils n’ont pas accompagné un processus de développement qui leur aurait permis à ces pays d’éviter des crises économiques et sociales qui expliquent en partie les révoltes actuelles.
A partir de 1995 les relations entre l’Union européenne et les pays des rives méridionale et orientale de la Méditerranée ont été encadrées par le processus de Barcelone, ou partenariat Euromed. Ce processus a été doublé à partir de 2003 de ce qu’on a appelé la Politique européenne de voisinage (PEV). L’ambition était de construire une zone euro-méditerranéenne de prospérité partagée, tout en réaffirmant les aspects politico-sécuritaires et socioculturels de ce partenariat. En réalité, les objectifs n’ont jamais été atteints.
Il revient à la France le mérite d’avoir essayé de replacer la Méditerranée au centre des préoccupations des pays européens. Partant de la constatation que le Processus de Barcelone n’a pas répondu aux attentes, le président Sarkozy a lancé l’idée d’une Union méditerranéenne entre les pays riverains, lors d’un discours à Tanger en 2007. Puis, l’Union pour la Méditerranée a été créée en juillet 2008 à Paris
Pour des raisons diverses, ce projet est en panne, il est indéniable que la construction d’un projet euro-méditerranéen n’est pas chose aisée, mais elle devient une nécessité au regard des événements actuels.
Imaginer une nouvelle relation
Aujourd’hui, outre le fait que de nombreux régimes étaient arrivés à bout de souffle, la plupart des pays du sud, notamment le Maghreb et l’Egypte, sont frappés par les conséquences de la mondialisation et pénalisés par des systèmes économiques déficients et plombés par la corruption et une démographie mal maitrisée. Ils n’ont pas de vision de développement à long terme, à l’exception du Maroc qui reste stable et bénéficie d’un développement équilibré.
En outre, les crises ont entrainé une désorganisation, surtout en Egypte et en Tunisie où l’on déplore un arrêt brutal de pans entiers de l’économie. En tout cas, de partout, il va falloir trouver des points de croissance en plus pour réduire la pauvreté créer et financer les emplois en particulier pour les jeunes.
Sur tous ces points, il parait indispensable que les pays de l’union européenne et la BEI (Banque européenne d’investissement) imaginent des moyens d’aider ces pays à relancer leur économie. Plutôt que de porter des jugements et s’immiscer dans les solutions politiques qui ne doivent relever que des peuples concernés, les pays européens devraient s’orienter vers du concret. Ce qui est urgent est la mise en place d’une sorte de plan Marshall auquel pourrait être associes des pays du Golfe arabe.
Désormais, il faut avoir une nouvelle approche des relations Europe-monde arabe car il s’agit de bâtir et d’organiser un espace commun euro-arabe. Nous sommes face à une occasion historique ! Les pays européens ne doivent pas de ne peuvent pas rater cette chance. Car s’ils n’accompagnent pas les pays du sud méditerranéen en transition, alors on pourra craindre une grande instabilité régionale et une montée des extrémismes.
Dans ces conditions, l’Union pour la Méditerranée (UpM), imaginée par la France, est loin d’être enterrée ; elle reste plus que jamais une ardente obligation pour assurer la coopération entre les deux rives de la Méditerranée et la stabilité dans cette région du monde.